• Comment se rendre à Corte en partant de Verdese et en évitant les ravins situés entre Morosaglia et Ponte Leccia ? :

    - dans tous les cas, il faut descendre à folelli : les insulaires le font en 20mn, moi je le fais en 45mn, bien qu'à la fin de mon séjour j'arrive enfin à prendre les virages en 3è, et à passer la 4è entre 2 virages

    - prendre la N198, direction Aléria pour éviter la circulation parfois encombrée entre Casamozza et Ponte Leccia puis entre Ponte Leccia et Corte

    - à Aléria prendre la direction Corte, la route est belle et fluide. A voir : le pont et le Tavignano

     


    votre commentaire
  • La route qui mène à la cascade est étroite. Mais j'ai bien plus apprécié la vue sur la mer depuis San Nicolao que la cascade elle-même qui, à cette époque de l'année, manque un peu d'eau à mon goût.

     


    votre commentaire
  • Je me décide à aller à la plage de Moriani, la plus touristique, la plus grande et la plus proche de Verdese, me semble-t'il.

    J'y arrive assez tôt pour y prendre un café en lisant Corse-matin. Je me promène sur la plage mais sans grande conviction. Je n'ai qu'une envie : partir en mer. J'aime la solitude de la montagne, mais j'aspire à découvrir la solitude en mer.

    Je me résigne à déposer une serviette sur la plage, qui sera immanquablement pleine de sable, et à défaut de trouver un endroit ombragé je me fais griller au soleil. Pas longtemps. Je longe la plage en direction du Sud. J'observe les gens. Ce n'est pas la plage idéale pour de jeunes enfants car ils perdent pied très vite dans l'eau.

    Après avoir déjeuné, je décide d'aller à la découverte de la cascade de San Nicolao. Je ne voulais pas faire trop de route car mon périple à Bonifacio m'avait fatiguée. J'ai passé beaucoup de temps en voiture. En fait, l'idéal pour découvrir la Corse c'est de le faire en moto ou en bâteau, mais bon...

    En direction de San Nicolao, je découvre ce que j'aime tant : la montagne avec vue sur mer.

     

     


    votre commentaire
  • J'ai découvert, entre Favone et Corca, une multitude de plages, ou plutôt de petites criques, facilement accessibles en voiture. Elles bordent la route et il est assez aisé de se garer en bordure de la nationale, pour descendre vers ces endroits de rêve. Les roches se mêlent à la mer et le sable ne se mêle pas à mes cheveux.

     


    votre commentaire